Oscillo-battant

Le diable étant dans les détails, une chose me manque terriblement un peu les jours de beaux temps: pouvoir ouvrir grandes mes fenêtres -et vite, et me pencher au dehors pour humer l’odeur du printemps.

En effet, les fenêtres oscillo-battantes « à l’européenne » commencent à pointer le bout de leur nez au Canada, mais restent encore une exception dans les salles de montre des fabricants de fenêtres. Ici règne en maitre la fenêtre à battant, qui s’ouvre à coup de tours de manivelle sur une moité uniquement, l’autre restant fixe.

FENÊTRE

Elles s’ouvrent systématiquement vers l’extérieur pour ne pas s’emberlificoter dans les rideaux et objets de déco posés sur le rebord de fenêtre. Une fois ouvertes, les vieilles fenêtres à battant locales ont parfois bien du mal à se refermer hermétiquement, et il faut souvent pousser dessus de l’extérieur pour pouvoir en venir à bout (c’est du vécu). Par chance, on a des fenêtres neuves à présent …

La fenêtre à coulissante, ou, orientée dans l’autre sens, à guillotine, se rencontre communément, mais moins fréquemment du fait notamment de performances énergétiques moindres (et ici, c’est un critère qui compte!).

Bref, pour humer le printemps, on a dégagé vite fait la terrasse de la neige qui restait pour pouvoir s’en mettre plein les poumons, et ça fait l’affaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s