Questions de société

Moins de deux ans après que le Québec ait placé une femme à la tête de la province, nous  les voici à nouveau en élection.

Une campagne qui s’avère plus intéressante que prévu, et qu’on suit finalement avec une certaine attention.

D’abord parce que les résultats demeurent incertains à moins d’une semaine du vote, alors même que la Première Ministre a provoqué ces élections, persuadée d’améliorer la position de son parti à la vue des sondages favorables.

Mais surtout parce que se sont invités dans les débats plusieurs des grands sujets de société qui divisent encore et toujours la société québécoise.

La place du Québec dans le Canada, par exemple. L’idée d’un Québec souverain refait surface avec force, et avec elle l’idée d’un troisième referendum, près de 20 ans après le dernier. Un sujet qui déchaine les passions ici, et dans le reste du Canada. Chacun a son idée sur la question, j’adore (même si à titre personnel, je vivrais très mal de ne plus être au Canada en habitant ici).

La place de la religion, ensuite, et de ses « marqueurs »: crucifix, voile, etc. Des choses qui me font sourire (ah ces maires qui se placent sous le crucifix à tout bout de champ) et d’autres assez moches. Un petit goût de déjà vu pour qui vient d’Europe, en fait, avec son lot de questions plus ou moins pertinentes et d’idées carrément racistes. Le thème fait couler beaucoup d’encre et de salive, et permet à plus d’un homme/femme politique d’esquiver les questions économiques.

L’économie, bien sûr, tente de trouver sa place dans les débats. Parmi les questions posées qui m’interpellent, on trouve par exemple la place du pétrole : l’ile d’Anticosti, à l’embouchure du Saint-Laurent, regorgerait de pétrole. L’exploitation des ressources naturelles l’une des bases de l’économie québécoise (ami d’une nature vierge et protégée, détourne les yeux), et est accepté par tous ou presque. Mais l’exploitation du pétrole bitumineux semble moins évidente. Des mauvaises langues laissent entendre que ne pas l’exploiter tout de suite serait une bonne solution … pour garder intacte la poule aux œufs d’or si un jour le Québec devenait indépendant et perdrait les fruits sonnants et trébuchants du pétrole l’Alberta.

Pour avoir une meilleure idée des thèmes à l’ordre du jour et voir de quel parti québécois vous êtes le plus proche, répondez-donc aux questions de la Boussole Électorale,  ça n’est pas inintéressant…

Capture

 

Publicités

3 réflexions sur “Questions de société

  1. Bernard

    Près de 20 ans après le dernier référendum… pas 10 ans. 😉
    Le Québec ne deviendra jamais indépendant (à mon avis). S’il avait dû l’être, cela aurait déjà été fait… Et c’est très bien comme ça.

  2. Je me permets un petit ajout, une vidéo qui tourne beaucoup ces temps-ci, je ne sais pas si tu l’as vue? C’est le vox-pop de Guy Nantel sur les élections, il prouve à quel point certaines personnes sont finalement très peu informées et ce sont ces mêmes personnes qui vont aller voter lundi..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s