Ontario – La petite maison dans la prairie

Dès qu’on s’aventure dans le centre et le sud de l’Ontario, on ne tarde pas à les croiser: des petites carrioles noires tirées par un cheval cohabitant tranquillement sur les routes avec les voitures. Les bas-côtés sont très larges, pas de dépassement hasardeux à devoir faire mettant en danger la vie de tout le monde; dans les lieux publics, parkings de supermarché et autres, un espace leur est réservé…DSCN1558

L’Ontario abrite en effet une petite communauté de Mennonites (4000 personnes tout de même), un mouvement chrétien proche des Amishs, créé au XVIème siècle (leur leader d’origine diffère, le mouvement mennonite a été créée par le néerlandais Menno Simmons, les Amishs par l’alsacien Jakob Amman).

Les plus engagés sont dits « du Vieil Ordre », bloqués sciemment saur la vie des années 1800. Tandis que les plus souples s’autorisent quelques facilités des temps modernes (une voiture, mais qui devra être noire, des tracteurs, etc – Mais pas d’ipads, téléphones, ordis ou télé).

CaptureVoulant en savoir un peu plus sur ces hommes et femmes pas comme les autres, habillés comme la famille Ingalls de mon enfance (on pense aussi immanquablement à Witness bien sûr), on est passé par la petite ville de DSCN1560Saint-Jacobs : on ne savait à peu près rien sur ce gros village, sinon qu’il possède un centre de découverte du monde mennonite qu.on voulait voir (on vous le conseille sur le sujet vous intéresse).

DSCN1559

Bonne pioche! Le village a une jolie rue commerçante « à l’ancienne » (pas de fast-food, de de grandes marques de vêtement ou d’agences immobilières, juste des artisans et des boutiques sympas, dont un fabricant de balais – et baguettes de sorcier que Harry Potter achèterait sans sourciller!. Ils travaillent exactement de la même façon depuis des siècles, et la machine est d’époque.

On y trouve aussi une boutique de meubles à couper le souffle.

Si on avait eu le bon goût de venir le week-end ou encore, en été, le jeudi, on aurait pu déambuler dans un immense marché fermier – le plus grand au Canada (et le Canada, c’est grand!), plus de 600 étals, dont une large majorité produits localement et vendus par des mennonites. Et Dieu sait que les marchés de plein air me manquent.

Ce sera pour une autre fois, car on reviendra!

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s