Élections anticipées

C’est Thanksgiving ce week-end – longue fin de semaine pour rendre grâce aux petits bonheurs de l’année, et accessoirement aux bonnes récoltes (voilà une belle cause, non!).

Élections Canada a profité de notre temps libre pour ouvrir des bureaux de vote par anticipation de 12h00 à 20h00 pendant 4 jours, sachant que la date officielle du vote pour élire le prochain Premier Ministre du Canada – le plus haut niveau politique dans ce pays sans président, rappelons-le – est dans une semaine, le 19 octobre.

Après plus de cinq ans de vie au Canada, nous n’avons plus beaucoup de « première fois » à raconter, mais voter en est une, et il est bien difficile de ne pas de prêter au jeu des 7  différences.

1 Pouvoir voter par anticipation sans avoir à prouver son impossibilité à voter le jour J est d’une simplicité déconcertante : il vous suffit de vous présenter durant ces 4 après-midis et soirées au bureau indiqué sur votre carte d’électeur; qui, dans notre cas, était à deux pas de chez nous. Sauf erreur, en France, il n’existe que le vote par procuration pour voter en cas d’empêchement des élections, et encore faut-il faire toute une démarche anticipée et désigner un mandataire d’accord pour vous représenter le jour J.

2 Vous pouvez prouver votre adresse et identité de mille façons.

3 Si on vérifie bien ici aussi, règle en main pour ne pas sauter de ligne, que votre nom est bel et bien inscrit sur les listes électorales, la greffière note à la main  votre nom, prénoms et adresse sur le registre des votants… Euh, pourquoi ne pas gagner du temps et limiter les erreurs en ayant un registre pré-rempli qui demande juste une petite vérification le jour J? Mystère et boules de gomme, cela fait un peu années 70.

4 Pas d’isoloirs à la française, avec leurs petits rideaux; juste un carton posé sur une table de façon à former un petit écran camouflant vos mains. Une seule personne peut voter à la fois. Ça coute moins cher à stocker et à installer, c’est sûr!

5 Pas de petits papiers avec les noms de candidats à insérer dans une enveloppe; juste un papier avec le nom des candidats, et un crayon à papier pour cocher le nom de votre élu (un crayon à papier!!! une chance qu’on soit dans une démocratie, rien de plus facile que de gommer les réponses! Ça craint, non?). Le papier est plié pour que votre réponse n’apparaisse pas au premier coup d’œil.

6 Rappelons que le premier ministre n’est pas élu mais nommé par le gouverneur général (représentant de la Reine d’Angleterre); il choisit le chef de parti le plus à même d’obtenir la confiance d’une majorité de députés de la Chambre des communes. Autrement dit, il choisit le candidat au poste de premier ministre du parti qui a a réussi à faire élire le plus grand nombre de députés localement. Donc sur le bulletin, on trouve uniquement les noms des candidats au poste de député de votre circonscription.

7 Pas de « a voté » solennel quand vous venez d’insérer votre bulletin dans l’urne (ça m’a manqué, ça donne un côté important à votre vote).

Il nous faut à présent attendre le 19 au soir pour savoir si le pays a reconduit ou non le premier ministre actuel, Steven Harper, aux commandes depuis 10 ans. Les sondages (un peu moins omniprésents dans les journaux d’information qu’en France) indiquent que ça va se jouer dans un mouchoir de poche, et qu’ici comme souvent, ce sera un vote « contre » plutôt qu’un véritable vote « pour ».

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s