Montmorency

CaptureLes premiers flocons de l’hiver viennent de tomber sur la forêt de Montmorency, 66 km² tout de même, dont on a parcouru quelques sentiers le week-end dernier. Au cours des prochains mois, plus de 6 mètres de neige vont s’y accumuler, en faisant un haut lieu de la randonnée à raquette ou en ski de fond.

Il s’agit d’une forêt boréale particulière.

Longtemps exploitée pour son bois, cette belle forêt a pourtant a été façonnée par l’homme. Le lac Piché ? Artificiel; le marais a été transformé pour faciliter le portage du bois.

DSC_2416DSC_2431DSCN1636La forêt de bouleaux et d’épineux? Replantée par les hommes…

DSC_2423Mais sa plus grande particularité aujourd’hui, c’est peut-être bien que c’est une « salle » de cours! Il s’agirait de la plus grande forêt universitaire au monde, concédée à l’Université Laval dans les années 60 pour y donner des cours pratiques de sylviculture, d’aménagement forestier, de protection et d’exploitation forestière – en autres.

DSCN1635Dans peu de temps, nous irons à nouveau fouler les sentiers de la forêt de Montmorency pour une activité safari : découvrir les secrets de l’orignal sous la houlette d’un guide naturaliste d’expérience, et peut-être apercevoir à nouveau le roi des forêts québécoises! Neige ou pas, on a bien hâte!

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s