Joyeux Noël!

DSCN167325 décembre: Noël est derrière nous, déjà …. et le peu de neige qui était tombé il y a quelques jours n’est plus qu’un lointain souvenir. Le Québec bat ces jours-ci un record de chaleur : environ 8 degrés au thermomètre hier, 15 degrés à Montréal – soit des écarts de 20 degrés avec les températures habituelles à cette période de l’année!

Oubliées, donc, les randonnées en raquettes ou les descentes en ski pour compenser l’abondance de petits fours! Les sous-bois étant détrempés, on arpente avec plaisir une piste cyclable aux allures d’automne.

DSCN1683DSCN1684Le temps de fêtes est sans conteste le moment de l’année où la distance avec la famille et les amis se fait le plus sentir; celui où les filles ronchonnent que quitter leur pays ne faisait pas partie de leurs rêves à elles; celui où notre réveillon à quatre parait bien terne au regard des ambiances de fête partagées le temps d’un appel sur Skype.

N’empêche, on aura passé une belle année, reçu de nombreuses visites, parcouru de beaux paysages. La vie a été douce avec nous en 2015, et le Canada, ces derniers mois, semble loin de sombres nuages qui passent au dessus de l’Europe et d’une grande partie du globe – cela donne au pays une certaine insouciance, une douceur de vivre bien agréable.

Alors que la période des vœux approche, nous vous souhaitons une belle fin d’année. Et je ne résiste pas à reprendre ce texte que m’a rappelé ma petite sœur pour vous souhaiter le meilleur pour les mois à venir:

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable ».

Les vœux de Jacques BREL, 1er janvier 1968 (Europe 1)

Bonnes fêtes!

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s