Flexibilité

workstation-405768_960_720On a beau faire, le profond et durable blocage du marché du travail français a laissé des traces dans notre inconscient. Et même si on a été capable de tout quitter sans état d’âme, bonne situation et « belle job » , il faut bien admettre que la peur du chômage est inscrite dans nos gènes en lettres rouges.

Autrement dit, si mon employeur m’annonçait demain qu’il doit mettre fin à mon poste pour des raisons économiques, je serai dévastée, à 6 mètres au dessous du sol. D’autant qu’ici, pas de préavis si tu es en poste depuis moins d’un an, ou si ton poste est supprimé : aussitôt l’annonce faite, tu prépares des petites affaires, tu dis éventuellement au  revoir à deux-trois collègues, et l’affaire est faite, ciao bonsoir.

Sans vouloir en faire une généralité, force est de constater que pareille annonce ne semble pas provoquer plus d’émotion que ça chez les salariés québécois, si j’en juge par les réactions de collègues récemment remerciés, certains après plus de 10 ans dans l’entreprise. « Bah, je les comprends ». « Je vais peut-être améliorer mon sort ».

J’étais plus tracassée qu’eux, clairement! Il faut dire que pour deux d’entre eux revus récemment, la période de chômage n’a pas duré deux semaines; ça aide à avaler la pilule sans trop de grimace.

Monde impitoyable? Cela marche dans les deux sens : notre unique programmeur informatique, pièce maitresse pour faire tourner les systèmes, a décidé de changer d’entreprise après 7 ans de bons et loyaux services. Elle a généreusement laissé une semaine à l’employeur avant de tourner les talons : l’incertitude vaut pour les deux.

En dépit de cette flexibilité incroyable par rapport au système français, le Québec, plus syndiqué et plus protecteur que ses voisins, est la province qui a le plus réglementé le marché du travail … certains diront que c’est aussi celle qui a le marché de l’emploi le moins dynamique en Amérique du Nord et le plus fort taux de chômage.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s