Bouctouche et Shédiac – Nouveau-Brunswick

Bouctouche, au sud-est du Nouveau-Brunswick, est réputée pour son littoral bordé de plages sauvages et de dunes. Sur l’une de ces dunes, décrite comme l’une des plus longues en Amérique du Nord – 12 km d’un bout à l’autre, une passerelle de bois régulièrement malmenée par les tempêtes permet de rejoindre la plage en traversant un éco-système réputé pour sa fragilité et de richesse.

Pas de chance: on arrive par une pluie battante, et aucun signe d’amélioration avant longtemps. On discute un peu avec une jeune guide pas débordée, puis on se lance … et on revient trempé jusqu’à l’os. Pas un chat, pas un oiseau, pas un moustique, mais de l’eau, de l’eau, de l’eau.

C’est beau, mais il faudra revenir un jour par un temps plus clément. Ce sera lors l’occasion de visiter le village de la Sagouine, qui reconstitue la vie du village du roman éponyme, écrit par Antonine Maillet en 1971 (la vie d’un village acadien sous la prohibition).

Sur le littoral, un habitant affiche de façon originale son attachement pour l’Acadie.

Au travers des gouttes, on trace tranquillement notre route en longeant le rivage.

À Shédiac, capitale du homard, arrêt incontournable auprès de l’énorme homard qui trône à l’entrée de la ville (le marin est à hauteur d’homme).

Le homard est ici incontournable: pêcheurs, usines de transformation,  et bien sûr place d’honneur aux menus des restaurants. Dénut juillet, le festival du homard attirent des centaines de touristes, et donne lieu à un repas géant dans la rue principale, pour un prix dérisoire.

Pour les mordus, plusieurs croisières sont possibles pour accompagner un pêcheur en mer et tout apprendre du homard, de sa naissance à nos assiettes.

Bien que la ville ne compte que 6600 habitants environ, elle nous parait assez vivante en comparaison des hameaux traversés jusque là. Shédiac est réputée pour ses belles plages et ses eaux relativement chaudes (24 degrés), mais le triste temps – qui se calme dans la nuit – ne nous incite pas à étendre nos serviettes sur le sable. On se rabat avec joie sur un marché en plein air, où 200 exposants vendent artisanat et plats préparés de toutes sortes sur fond de musique Micmac (les Amérindiens du coin).

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Bouctouche et Shédiac – Nouveau-Brunswick

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s